Dépistage du cancer du sein ()

Voir la publication d'origine

Résumé des recommandations pour les cliniciens et les responsables des politiques

Les recommandations portent sur l’utilisation de la mammographie, de l’imagerie par résonance magnétique, de l’auto-examen des seins et de l’examen clinique des seins pour dépister le cancer du sein. Ces recommandations ne visent que les femmes de 40 à 74 ans présentant un risque moyen de cancer du sein. Elles ne s’adressent pas aux femmes présentant un risque plus élevé dû à des antécédents personnels de cancer du sein, à des antécédents de cancer du sein chez un parent au premier degré, à une mutation connue du gène brca1/brca2 ou à une irradiation antérieure au niveau de la paroi thoracique. En raison d’un manque de données, aucune recommandation n’a été formulée pour les femmes de 75 ans et plus.

Le GECSSP continuera de surveiller attentivement les développements scientifiques en matière de dépistage du cancer du sein et fera rapport aux Canadiens d’ici cinq ans avec une mise à jour des recommandations sur le dépistage du cancer du sein 2011.

Recommandations

  • Pour les femmes de 40 à 49 ans, nous ne recommandons pas le dépistage systématique par mammographie.

    (Recommandation faible; données probantes de qualité moyenne)
  • Pour les femmes de 50 à 69 ans, nous recommandons le dépistage systématique par mammographie tous les 2 à 3 ans.

    (Recommandation faible; données probantes de qualité moyenne)
  • Pour les femmes de 70 à 74 ans, nous recommandons le dépistage systématique par mammographie tous les 2 à 3 ans.

    (Recommandation faible; données probantes de faible qualité)

Appui

Cette ligne directrice a reçu l’appui du Collège des médecins de famille du Canada.