Dépistage du cancer du col de l'utérus ()

Voir la publication d'origine

Résumé des recommandations pour les cliniciens et les responsables des politiques

Des recommandations sont présentées pour le dépistage chez les femmes asymptomatiques qui sont/ont été sexuellement actives. Ces recommandations ne s’appliquent pas aux femmes présentant des symptômes du cancer du col de l’utérus, aux femmes qui ont déjà obtenu des résultats de dépistage anormaux (jusqu’à ce qu’il soit approprié de résumer le dépistage systématique), aux femmes qui n’ont pas d’utérus (par suite d’une hystérectomie) ou aux femmes immunosupprimées.

Le GECSSP continuera de surveiller de près les développements scientifiques en matière de dépistage du cancer du col de l’utérus, y compris l’utilisation du test de dépistage du VPH, et fera rapport aux Canadiens d’ici cinq ans avec une mise à jour des lignes directrices sur le dépistage du cancer du col de l’utérus 2013.

Recommandations

  • Pour les femmes de moins de 20 ans, nous recommandons le dépistage non systématique du cancer du col de l’utérus.

    (Recommandation forte; données probantes de qualité supérieure)
  • Pour les femmes de 20 à 24 ans, nous recommandons le dépistage non systématique du cancer du col de l’utérus.

    (Recommandation faible; données probantes de qualité moyenne)
  • Pour les femmes de 25 à 29 ans, nous recommandons le dépistage systématique du cancer du col de l’utérus tous les 3 ans.

    (Recommandation faible; données probantes de qualité moyenne)
  • Pour les femmes de 30 à 69 ans, nous recommandons le dépistage systématique du cancer du col de l’utérus tous les 3 ans.

    (Recommandation forte; données probantes de qualité supérieure)
  • Pour les femmes de 70 ans et plus qui ont fait l’objet d’un dépistage approprié (c.-à-d. 3 tests Pap négatifs successifs au cours des 10 dernières années), nous recommandons que le dépistage systématique soit arrêté. Pour les femmes de 70 ans et plus n’ayant pas fait l’objet d’un dépistage approprié, nous recommandons que le dépistage se poursuive jusqu’à obtention de 3 résultats de tests négatifs.

    (Recommandation faible; données probantes de faible qualité)

Appui

Cette ligne directrice a reçu l’appui du Collège des médecins de famille du Canada.