Bulletin d’information du GECSSP no. 2

  Retour

Bulletin d’information du GECSSP no. 2

 

Groupe d’étude canadien sur les soins de santé préventifs

Élaborer et à diffuser des guides de pratique clinique fondés sur des données probantes en matière de soins primaires et de soins préventifs en s’appuyant sur des analyses systématiques des données scientifiques.

Le Groupe d’étude est composé de 14 experts en soins de santé primaires qui dirigent l’élaboration de recommandations pour les services de médecine clinique préventive au Canada. Le Centre d’étude et de synthèse des données scientifiques, qui est situé à l’Université McMaster et dont le financement est assuré conjointement par les IRSC et l’ASPC, effectue des études des données scientifiques systématiques pour l’établissement de lignes directrices et la présentation de recommandations.

 

Message du président

Bonjour! Les derniers mois ont été bien remplis et très excitants pour le Groupe d’étude avec la publication de notre Guide sur le dépistage du cancer du sein. Les membres du Groupe d’étude, le Centre d’étude et de synthèse des données scientifiques à l’Université McMaster, le bureau du Groupe d’étude et les pairs examinateurs ont travaillé avec acharnement pendant de nombreux mois pour rendre la publication de ce guide possible. Le résultat comprend des recommandations qui donneront aux patientes et aux praticiens qui fournissent des soins de santé primaires des directives sur le moment d’effectuer un dépistage du cancer du sein.

Je suis heureux d’annoncer le lancement de la nouvelle vidéo du Groupe d’étude, qui alimentera les discussions entre les médecins et les patientes concernant le dépistage du cancer du sein. Nous espérons que ce nouvel outil médiatique soulignera l’importance d’engager un dialogue éclairé sur les avantages et les inconvénients du dépistage.

Depuis le début de 2012, le Groupe d’étude continue de travailler à l’élaboration d’un certain nombre de guides. Nous vous invitons à suivre notre travail en consultant notre site Web.

Sincères salutations,
Marcello Tonelli, MD SM
Président, Groupe d’étude canadien sur les soins de santé préventifs

 

Guide sur le dépistage du cancer du sein

En novembre 2011, le Groupe d’étude a rendu publiques ses recommandations sur le dépistage du cancer du sein chez les femmes à risque moyen âgées de 40 à 74 ans, qui ont été publiées dans le Journal de l’Association médicale canadienne. Ces recommandations tiennent compte des avantages potentiels du dépistage du cancer du sein, ainsi que du tort causé par les résultats faussement positifs et les biopsies inutiles.

 

Présentation des faits

La couverture médiatique de la publication du guide du Groupe d’étude sur le dépistage du cancer du sein a été suivie et surveillée de près. Ces observations ont permis au Groupe d’étude de constater certaines inexactitudes et certaines informations trompeuses dans la couverture de ces recommandations. Dans un souci de clarté, nous aimerions porter ce qui suit à l’attention de nos lecteurs :

  • Contrairement à ce que les lecteurs pourraient avoir conclu de la couverture médiatique, le Groupe d’étude n’est ni pour ni contre le dépistage. Le guide actuel appuie un dépistage optimal. Ces recommandations ont été élaborées pour garantir la meilleure utilisation possible des clichés mammaires et des examens chez les femmes de 40 à 74 ans qui sont à risque moyen d’être atteintes d’un cancer du sein.
  • Les ouvrages scientifiques sur le dépistage du cancer du sein sur lesquels notre guide est fondé sont actuels (octobre 2011). Tout comme les comités d’experts indépendants dans d’autres pays, le Groupe d’étude n’a pas inclus d’études par observation en vue d’évaluer les avantages du traitement en raison du risque de biais et de surestimation des avantages du traitement, puisqu’elles présentent, par leur nature, un risque plus élevé de conclusions inexactes sur les avantages potentiels du traitement.
  • Les lignes directrices du Groupe d’étude sur les mammographies sont, dans une large mesure, conformes aux pratiques actuelles adoptées dans les programmes de dépistage provinciaux et territoriaux. La plupart des provinces ne recrutent pas activement les patientes de moins de 50 ans. Dans de nombreuses provinces, les femmes de moins de 50 ans peuvent obtenir une mammographie de dépistage par accès direct ou sur recommandation d’un médecin, ce qui est compatible avec la recommandation du Groupe d’étude selon laquelle les femmes et leurs médecins doivent engager un dialogue ouvert sur leurs options pour déterminer si un dépistage est justifié et nécessaire.
  • Nos recommandations sont également conformes aux lignes directrices d’organisations indépendantes aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie. Le Collège des médecins de famille du Canada à aussi appuyé les lignes directrices.
  • Les membres du Groupe d’étude sont des volontaires non rémunérés et, contrairement à ce qu’indiquent un grand nombre de critiques relatives au guide, nous n’avons pas de conflit d’intérêts financiers ou scientifiques. Pour de plus amples renseignements sur la politique du Groupe d’étude en matière de conflits d’intérêts, veuillez consulter notre Manuel des procédures.

Au final, nous souhaitons que les femmes comprennent à la fois les avantages et les risques de la mammographie, et qu’elles en parlent à leurs fournisseurs de soins de santé primaires au moment de discuter de leurs options au chapitre du dépistage du cancer du sein.

 

Vidéo sur le dépistage du cancer du sein

Le Groupe d’étude a lancé une vidéo pour faciliter la discussion sur le dépistage du cancer du sein entre les médecins et les patientes.

Cet outil est disponible sur le site Web du Groupe d’étude, et nous espérons qu’il aidera à l’interprétation du guide sur le dépistage du cancer du sein et qu’il soulignera l’importance du dialogue médecin–patiente. Chaque patiente est unique, et nous encourageons toutes les femmes à discuter des risques et des avantages du dépistage avec leur médecin avant de décider de l’approche qui leur convient le mieux.

 

Ressources pour les patientes

On a créé un algorithme des patientes afin d’expliquer les recommandations du Groupe d’étude aux patientes en posant des questions liées au risque et à l’âge.

Pour plus d’information concernant le guide sur le dépistage du cancer du sein du Groupe d’étude, veuillez consulter notre FAQ destinée aux patientes.

Comme toujours, le Groupe d’étude encourage les femmes à discuter de leurs options en matière de dépistage avec un praticien qui fournit des soins de santé primaires et qui connaît leurs antécédents médicaux et familiaux.

Veuillez visiter souvent notre site Web, puisque le Groupe d’étude lancera de nouveaux outils pour aider les médecins et les patientes à appliquer ces nouvelles lignes directrices.

 

Guide à jour en cours d’élaboration

Le Groupe d’étude a entamé le processus d’élaboration de lignes directrices sur un certain nombre de thèmes après s’être réuni en 2010 pour cerner les sujets prioritaires. Des critères pour la sélection des thèmes ont été établis et appliqués afin de garantir la transparence, la reproductibilité et l’objectivité dans le processus de sélection de sujets. En fonction de ces critères, le groupe de travail sur la détermination des thèmes prioritaires demande au Groupe d’étude et à ses partenaires de fournir des commentaires sur les sujets qui doivent être traités, et en tient compte.

Les guides auxquels travaille actuellement le Groupe d’étude traiteront des sujets suivants :

  • Dépistage du diabète
  • Dépistage de l’hypertension artérielle
  • Dépistage de la dépression
  • Dépistage du cancer du col de l’utérus
  • Dépistage de l’obésité chez les adultes
  • Dépistage de l’obésité chez les enfants

 

Évaluation des données scientifiques

Il existe de nombreux systèmes d’évaluation des données scientifiques qui sont utilisés par diverses organisations chargées d’élaborer des lignes directrices. Compte tenu de la multiplicité de ces systèmes, il est souvent difficile de comparer les évaluations et les lignes directrices réalisées dans un ou plusieurs pays.

La méthodologie GRADE (Grading of Recommendations, Assessment and Evaluation) est un système international qui vise à accroître la comparabilité des lignes directrices établies par diverses organisations.

Le Groupe d’étude a choisi « grade » parce qu’il s’agit d’un système de prise de décision transparent et explicite qui comble les lacunes associées à un grand nombre de systèmes d’évaluation antérieurs.

 

Utiliser GRADE

  • Qu’est-ce que GRADE?
    « Grade » est la référence absolue pour la qualification de la rigueur des études de recherche pour l’élaboration de lignes directrices.
  • Que signifie une recommandation forte?
    Une recommandation forte signifie que la plupart des personnes doivent recevoir l’intervention. Dans la plupart des situations, il est possible d’adopter la recommandation à titre de politique.
  • Que signifie une recommandation conditionnelle (faible)?
    Une recommandation conditionnelle reconnaît que les choix peuvent différer en fonction des patients. Les cliniciens doivent aider chaque patient à en arriver à une décision relative à la gestion de son état qui est compatible avec ses valeurs et ses préférences. L’élaboration de politiques exigera un débat de fond et la participation de divers intervenants.
  • Qui appuie ou utilise GRADE?
    L’Organisation mondiale de la Santé (international), le Scottish Intercollegiate Guidelines Network (Royaume-Uni), le ministère de la Santé et des Soins de longue durée (Ontario, Canada), l’American College of Physicians (États Unis), la Collaboration Cochrane (international), le British Medical Journal (Royaume-Uni), l’Agency for Healthcare Research and Quality (États-Unis), etc.

Feuille d’information sur GRADE

Pour en apprendre davantage sur GRADE, vous pouvez lire la version préliminaire publiée dans le British Medical Journal (en anglais).

 

Ateliers sur GRADE
Vous aimeriez en apprendre davantage sur « grade »? Inscrivez-vous à un atelier aujourd’hui!

  • Les 23 et 24 mars 2012 : Cours d’initiation et atelier de niveau avancé sur grade (principalement en allemand) à Freiburg, en Allemagne
  • Le 2 avril 2012 : Atelier d’initiation d’une demi-journée sur grade à Clearwater, en Floride, aux États-Unis

D’autres cours seront offerts à l’avenir. Consultez régulièrement le site Web de GRADE pour être tenu au courant des ateliers à mesure qu’ils sont annoncés ou envoyez un message électronique à l’adresse suivante : mail@gradeworkinggroup.org.

Le Groupe d’étude au FMF, NAPCRG

Au Forum en médecine familiale (FMF) de 2011 qui a eu lieu à Montréal, au Québec, du 3 au 5 novembre 2011, le Groupe d’étude a présenté un exposé sur GRADE et a réparti les participants dans divers groupes pour un atelier visant à les aider à mieux comprendre GRADE.

Le Groupe d’étude a également animé un atelier à la rencontre annuelle du North American Primary Care Research Group (NAPCRG), qui a eu lieu à Banff, en Alberta, du 12 au 16 novembre 2011. Cette rencontre, à laquelle ont assisté des médecins de famille et des professionnels chargés d’élaborer des lignes directrices du monde entier, comprenait un atelier animé par le Groupe d’étude et portant sur sa méthodologie et le processus d’élaboration de lignes directrices.

N’oubliez pas de consulter notre site Web pour être tenu au courant des événements à venir et de la participation du Groupe d’étude à de futures conférences.

 

Rencontre sur les DME à Toronto

Quelques membres du Groupe d’étude et du personnel du bureau du Groupe d’étude ont été choisis pour rencontrer des spécialistes externes des dossiers médicaux électroniques (DME) à Toronto, le 11 janvier 2012. Cette rencontre d’une journée, qui a eu lieu à l’Hôpital St. Michael’s, a permis aux spécialistes de présenter certaines stratégies clés que le Groupe d’étude pourrait envisager d’adopter pour mieux répondre aux besoins des fournisseurs de soins de santé primaires à une époque où les avancées technologiques sont nombreuses.

Un compte rendu de la rencontre sur les DME à Toronto sera affiché sur le site Web du Groupe d’étude dès qu’il sera disponible. Pour recevoir des mises à jour sur le Groupe d’étude, veuillez vous inscrire sur notre liste d’envoi.