Des questions sur le bien-être durant les soins usuels plutôt qu’un dépistage universel pour détecter la dépression pendant la grossesse et après la naissance

  Retour

Des questions sur le bien-être durant les soins usuels plutôt qu’un dépistage universel pour détecter la dépression pendant la grossesse et après la naissance

Des questions sur le bien-être durant les soins usuels plutôt qu’un dépistage universel pour détecter la dépression pendant la grossesse et après la naissance  

 

Nouvelle ligne directrice

Comment détecter la dépression chez les personnes enceintes et en période postnatale? Plutôt que d’utiliser un instrument de dépistage universel avec score prédéfini, les cliniciens devraient discuter de bien-être dans le cadre des soins usuels, selon la nouvelle ligne directrice du Groupe d’étude canadien sur les soins de santé préventifs.

S’adressant aux prestataires de soins de santé primaires, celle-ci s’applique pendant la grossesse et dans les douze mois suivant l’accouchement.

« Une dépression pendant la grossesse ou la période postnatale peut avoir des répercussions importantes. C’est pourquoi il est essentiel pour les cliniciens de rester à l’affût de signes ou symptômes laissant penser à une dépression. Toutefois, établir un score avec un questionnaire universel spécifique ne démontre pas plus de bénéfices et pourrait même inquiéter des personnes qui vont bien, explique la Dre Guylène Thériault, membre du groupe de travail et médecin de famille en Outaouais. Nous suggérons aux cliniciens d’exercer une vigilance auprès de leur patientèle durant cette période au lieu d’utiliser des questionnaires et de baser leurs suivis sur un score. »

Publiée dans le JAMC, la ligne directrice s’appuie sur une revue systématique rigoureuse des données probantes les plus récentes, qui n’a révélé aucun bienfait du dépistage systématique, ainsi que sur les valeurs et préférences des patients.

 

Qui n’est pas visé par la recommandation?

  • Les personnes enceintes ou en période postnatale ayant des antécédents de dépression ou qui sont évaluées ou traitées pour d’autres troubles mentaux.

 

Application  

Conseils aux cliniciens

  • Demandez à la personne comment elle se sent durant les soins usuels.
  • Portez attention aux signes de dépression.
  • Utilisez votre jugement clinique pour décider des prochaines étapes (suivi).

La Recommandation sur l’utilisation d’instruments de dépistage de la dépression durant la grossesse et la période postnatale a paru dans le JAMC le 25 juillet 2022.

 

Ressources sur la dépression

 

Appui

Le Collège des médecins de famille du Canada appuie la ligne directrice.   

 

 


 

Documents connexes