Cancer du poumon (2016)

    Ligne directrice

    Cliquez ici pour voir l'article

    Outils

    Documents additionnels

    Cliquez ici pour voir les documents additionnels

    Appui

    Le Collège des médecins de famille du Canada

    Cette ligne directrice a reçu l’appui du Collège des médecins de famille du Canada (CMFC).

    Calculate by QxMD

    Cette ligne directrice et outil(s) sont disponibles sur QxMD. Cliquez ici pour télécharger l'application.

    Résumé des recommandations à l'intention des cliniciens et des responsables des politiques

    Ces recommandations s’appliquent aux adultes âgés de 18 ans et plus chez lesquels un cancer du poumon n’est pas soupçonné. Ces recommandations ne s’appliquent pas aux personnes ayant des antécédents de cancer du poumon ou chez lesquelles cette maladie est soupçonnée.

    Pour ses recommandations, le Groupe d'étude canadien a cherché à trouver le juste équilibre entre les avantages et inconvénients potentiels du dépistage du cancer du poumon en évaluant les avantages attendus d’une détection précoce de la maladie et les inconvénients que sont le surdiagnostic et les procédures complémentaires invasives.

     

    Recommandations

    • Tomodensitométrie (TDM) à faible dose
      • Pour les adultes âgés de 55 à 74 ans possédant des antécédents de tabagisme d’au moins 30 paquets-années* qui fument à l’heure actuelle ou ont arrêté de fumer il y a moins de 15 ans, nous recommandons un dépistage annuel par TDM à faible dose pendant un maximum de trois années consécutives. Le dépistage doit être effectué UNIQUEMENT dans des établissements de soins de santé possédant une expertise dans le diagnostic précoce et le traitement du cancer du poumon. (Recommandation faible ; données probantes de faible qualité)
        *les paquets-années sont définis comme suit : (nombre moyen de paquets de cigarettes fumés par jour) x (nombre d’années de tabagisme)
      • Pour tous les autres adultes, quel que soit leur âge, les antécédents de tabagisme ou les autres facteurs de risque, nous recommandons de ne pas procéder au dépistage du cancer du poumon par TDM à faible dose.
        (Recommandation forte ; données probantes de très faible qualité)
    • Radiographie thoracique (RxT)
      • Nous recommandons que la radiographie thoracique, avec ou sans cytologie des expectorations, ne soit pas utilisée pour le dépistage du cancer du poumon.
        (Recommandation forte ; données probantes de faible qualité)

     

    Documents additionnels