Public

Slide 1

Dépression pendant la grossesse et la période suivant l’accouchement

Ressources publiques

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les façons dont vous pouvez vous protéger, votre famille et votre collectivité contre la COVID-19, veuillez visiter le site Web de l’Agence de la santé publique du Canada.

La dépression pendant la grossesse et la période postnatale est un problème important.

Dans le cadre des soins usuels, les cliniciens devraient questionner les personnes enceintes et les nouveaux parents sur leur état mental. Toutefois, le Groupe d’étude canadien déconseille le dépistage systématique de la dépression à l’aide d’un instrument standardisé, comme un questionnaire avec score prédéfini, chez toutes les personnes enceintes et en période postnatale (douze mois après la naissance).

Pourquoi? Aucune donnée n’en démontre les bénéfices.

Lors de vos visites de suivi

  • Votre prestataire de soins de santé devrait vous demander comment vous allez. Cela pourrait inclure des questions sur les symptômes de dépression.
  • Si vous avez des préoccupations, parlez-en à votre prestataire. C’est important de discuter de tout trouble de santé mentale avant, pendant et après l’accouchement.
  • Si vous recevez un diagnostic de dépression, votre prestataire de soins de santé peut vous présenter les options de soutien et de traitement possibles.

Syndrome du troisième jour ou dépression post-partum?

  • C’est une chose normale et fréquente de voir apparaître le syndrome du troisième jour (ou « baby blues ») quelques jours après la naissance.
  • Vous pourriez ressentir de la tristesse, de l’anxiété ou de la frustration envers votre bébé ou votre partenaire, vous mettre soudainement à pleurer, avoir de la difficulté à dormir ou manquer d’appétit.
  • Le syndrome du troisième jour est causé par les changements hormonaux après l’accouchement, le manque de sommeil et le stress accru.
  • Les symptômes devraient disparaître après une à deux semaines sans aucun traitement.
  • La dépression post-partum a des symptômes en commun avec le syndrome du troisième jour, mais elle est plus intense, dure plus longtemps, et nécessite un traitement.

Qu’est-ce que le dépistage?

  • Le dépistage de la dépression peut se faire au moyen d’une série de questions comprises dans un formulaire; les réponses permettent de calculer un score qui orientera les décisions à prendre. Si le score dépasse le seuil prédéfini, il y aura un suivi pour déterminer si la personne souffre de dépression, et si un traitement pourrait être bénéfique.
  • Il n’a pas été démontré que ce type de dépistage produit de meilleures issues cliniques en matière de santé mentale qu’une discussion informelle sur le bien-être, lors des soins usuels. Le dépistage prend aussi un temps précieux, qui pourrait plutôt servir à discuter de l’état de santé physique ou mental.
  • La ligne directrice ne s’applique pas aux personnes enceintes ou ayant accouché dans les douze derniers mois et :
    • qui ont des antécédents de dépression; ou
    • qui sont évaluées ou traitées pour d’autres troubles mentaux.

Apprenez-en plus sur le dépistage ici.

Les personnes enceintes ou ayant récemment accouché et qui pensent souffrir de dépression devraient communiquer avec leur prestataire de soins de santé ou avec un service d’aide pour la dépression :

Mother crying while baby is crying in crib

Outils et ressources publiques

Infographie

PDF en couleur

Foire aux questions publique

PDF en couleur

Qu’est-ce que le dépistage?

PDF en couleur (anglais)

Article Web

Voir l’article