Le Groupe d’étude canadien sur les soins de santé préventifs publie une nouvelle ligne directrice sur le dépistage de la bactériurie asymptomatique durant la grossesse

  Retour

Le Groupe d’étude canadien sur les soins de santé préventifs publie une nouvelle ligne directrice sur le dépistage de la bactériurie asymptomatique durant la grossesse

D’autres études sont nécessaires pour fournir davantage de données probantes relatives aux tests courants

OTTAWA (ONTARIO), le 9 juillet 2018 – Le Groupe d’étude canadien sur les soins de santé préventifs (Groupe d’étude) recommande de continuer à utiliser un test de dépistage de routine durant la grossesse, mais remarque qu’il faut des données probantes de meilleure qualité sur son efficacité.

Le dépistage de bactéries dans l’urine des femmes enceintes sans symptômes d’infection urinaire (bactériurie asymptomatique) et l’antibiothérapie qui s’ensuit en cas de résultats positifs fait partie des soins prénataux de routine au Canada depuis les 40 dernières années. Le Groupe d’étude a évalué si la pratique doit faire partie des soins de routine. Sa recommandation de continuer le dépistage s’accompagne de réserves en raison du peu de preuves d’avantages et de l’incertitude quant aux inconvénients de l’antibiothérapie.

« Notre recommandation est faite avec réserves en raison de l’impossibilité actuelle de savoir si les mères qui ont subi le dépistage et leurs enfants se portaient mieux que les autres, a indiqué la Dre Ainsley Moore, présidente du groupe de travail qui a émis la ligne directrice. Étant donné cette incertitude et les préoccupations générales à l’égard de la mauvaise utilisation des antibiotiques, il ne fait aucun doute qu’il faut réaliser davantage de recherches. »

« Il s’agit là d’un des nombreux traitements médicaux qui a été inclus aux soins de routine il y a longtemps sans données probantes de grande qualité et qu’on continue d’administrer malgré l’absence d’évaluation rigoureuse, a expliqué le Dr Roland Grad, membre du groupe de travail ayant émis la ligne directrice. Certaines de ces pratiques améliorent sans doute la santé des gens, mais d’autres pourraient n’avoir aucune incidence ou même des effets néfastes sur les patients. »

La ligne directrice a été publiée aujourd’hui dans le Canadian Medical Association Journal (CMAJ). Pour formuler sa recommandation, le Groupe d’étude, un groupe indépendant d’experts en soins de santé de première ligne et en prévention, a analysé les plus récentes données scientifiques probantes relatives au dépistage.

Le Groupe d’étude a noté dans sa recommandation que certaines femmes qui s’inquiètent de la prise d’antibiotiques pendant la grossesse, en l’absence de symptômes d’infection, pourraient préférer ne pas subir de dépistage; le cas échéant, une discussion avec leur professionnel de la santé pourrait être utile.

Le Groupe d’étude demande des études sur le dépistage et le traitement de la bactériurie asymptomatique pour combler le manque de données probantes. Il existe de nouvelles méthodes pour évaluer l’efficacité de telles pratiques enracinées et le Groupe d’étude a souligné la nécessité de pousser la recherche pour éclairer les soins liés à la bactériurie asymptomatique durant la grossesse.

La Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC), l’Association canadienne des sages-femmes (ACSF), l'Association des infirmières et infirmiers praticiens du Canada (AIIPC), et l’Association canadienne des infirmières et infirmiers en périnatalité et en santé des femmes (CAPWHN) ont donné leur aval à cette ligne directrice de pratique clinique.

Pour obtenir le rapport complet et les détails des recommandations et des résultats des recherches du Groupe d’étude, ainsi que pour les outils d’application des connaissances des cliniciens et des patients, visitez le www.canadiantaskforce.ca/?lang=fr.

 

À propos du Groupe d’étude canadien sur les soins de santé préventifs

Le Groupe d’étude canadien sur les soins de santé préventifs a été établi pour élaborer des guides de pratique clinique qui appuient les fournisseurs de soins de santé primaires dans la prestation des soins de santé préventifs. Le mandat du Groupe d’étude consiste à élaborer et à disséminer des guides de pratique clinique pour les soins primaires et préventifs en se fondant sur l’analyse systématique des données scientifiques.

 

Pour en savoir davantage ou organiser une entrevue avec un membre du Groupe d’étude, veuillez communiquer avec :

Jennifer Field, H+K Stratégies

613 786-9956

jennifer.field@hkstrategies.ca