Une cohorte de stagiaires exceptionnelle

  Retour

Une cohorte de stagiaires exceptionnelle

Grâce à leur bagage en santé autochtone, en santé des personnes trans, en équité en santé, en neuroscience et en sécurité des patients, les quatre nouveaux stagiaires du Groupe d’étude canadien sauront dynamiser l’élaboration des lignes directrices et mettre à contribution leurs points de vue uniques.

En tant que participants au programme de stages du Groupe d’étude canadien, ces quatre jeunes médecins travailleront à la création de futures lignes directrices, ce qui leur permettra d’acquérir de l’expérience tout en mettant de l’avant leurs idées et leurs points de vue. Ils se joindront à une autre stagiaire, la Dre Amanda Tzenov, médecin de famille et professeure adjointe à Faculté de médecine de l’Université Memorial, à St. John’s (Terre-Neuve), qui se concentre sur les soins aux adultes ayant un handicap intellectuel ou un trouble du développement.

 

Pascale Breault

  • Après avoir étudié en relations internationales et en droit, la Dre Pascale Breault s’est lancée en médecine familiale à l’Université Laval, à Québec. Elle a récemment obtenu un certificat d’études supérieures en enseignement des soins de santé basés sur des données probantes de l’Université d’Oxford. Comme éducatrice médicale, elle s’intéresse à la santé des Autochtones et aux soins basés sur des données probantes. La Dre Breault sera encadrée par Guylène Thériault. Elle a récemment écrit un billet de blogue sur le racisme en santé autochtone, paru dans le CMAJ.

 

 

 

Richard Henry

Le Dr Richard Henry est boursier postdoctoral à l’Université McGill, où il travaille sur des modèles d’essai en cohortes dans les domaines de la sclérodermie et de la santé des personnes trans. Il est titulaire d’une maîtrise en études féministes et de genre, ainsi que d’un doctorat en psychologie de la santé de l’Université Virginia Commonwealth. Le Dr Henry sera encadré par le Dr Brett Thombs.

 

 

 

 

Keith Todd

  • Bienvenue au Dr Keith Todd, médecin de famille à la Clinique Herzl de l’Hôpital général juif de Montréal et professeur adjoint à l’Université McGill, où il sera l’interne du Dr Roland Grad. Avant sa formation médicale, le Dr Todd a effectué un doctorat et un postdoctorat en neuroscience. Il a occupé d’importantes fonctions de formation et de direction au sein du Département de médecine de famille de l’Université McGill.

« D’abord comme chercheur et maintenant comme médecin, j’ai toujours tenté de prendre des décisions en m’appuyant sur des faits. Le Groupe d’étude canadien fournit des renseignements objectifs basés sur des données probantes concernant de nombreux sujets importants, et c’est exactement ce dont nous, les médecins, avons besoin pour nous y retrouver et guider nos patients dans la surabondance de vraies et de fausses informations. Comme il est dirigé par des médecins de soins primaires, le Groupe d’étude canadien a un point de vue important et unique. Ma formation avec le Dr Roland Grad et d’autres professionnels ayant une philosophie semblable à la sienne a été déterminante dans le développement de mes perspectives. Je suis heureux d’avoir l’occasion de travailler avec ce groupe formidable et d’apprendre de ses membres. » — Dr Keith Todd

 

Anthony Train

Le Dr Anthony Train est médecin de famille universitaire au département de médecine familiale de l’Université Queen’s, où il dirige un programme de formation sur l’amélioration de la qualité destiné aux résidents. Auparavant, il a dirigé la campagne albertaine de Choisir avec soin sur les soins primaires. Titulaire d’une maîtrise en qualité des soins de santé, il s’intéresse à la sécurité des patients et à la médecine basée sur des données probantes. Il sera l’interne du Dr Nav Persaud.

« Les lignes directrices du Groupe d’étude canadien sont au cœur de mon travail quotidien comme médecin de famille. Il y a plusieurs années, j’ai rencontré les Drs Jim Dickinson et Roland Grad, alors membres du Groupe, et j’ai constaté que nos philosophies se ressemblaient. En 2014, je me suis lancé dans la campagne Choisir avec soin, qui m’a permis de dégager d’importants messages communs aux deux organisations.

Il y a quelques années, je suis devenu leader canadien en prévention clinique pour le Groupe d’étude canadien, une expérience que j’ai bien aimée. Quand j’ai appris que le Dr Nav Persaud (que j’admire pour son leadership dans la crise des opioïdes) travaillait à une nouvelle ligne directrice, j’ai su que je devais en apprendre davantage en devenant stagiaire. Je suis très heureux d’avoir l’occasion de contribuer à ce travail important. » — DrAnthony Train