Bulletin d’information du GECSSP no. 14

  Retour

Bulletin d’information du GECSSP no. 14

Version PDF

Le Groupe d’étude canadien sur les soins de santé préventifs (GÉCSSP) est composé d’experts qui dirigent l’élaboration de
recommandations pour les services de soins cliniques préventifs offerts par les professionnels en soins primaires canadiens.
Le GÉCSSP est responsable de prioriser les sujets qui seront examinés, et travaille avec le Global Health and Guidelines Division (GHGD) de l’Agence de la santé publique du Canada pour définir le cadre d’analyse et l’étendue de la couverture de chaque aspect. En préparation de l’examen systématique et du développement des recommandations pour chaque sujet, le GÉCSSP collabore avec 2 centres d’examen et de synthèse des données probantes, ainsi qu’avec le GHGD.
Le GÉCSSP mène également les activités d’application des connaissances (AC) afin de promouvoir la diffusion et l’utilisation des lignes directrices.

Message du président

Bonjour! Dans cette édition, je suis ravi de partager de l’information sur un certain nombre d’activités en cours dans le but d’aider les cliniciens à comprendre et à mettre en œuvre les lignes directrices. Plus tôt ce mois-ci, nous avons publié une de nos plus récentes lignes directrices sur la pratique clinique. En septembre 2017, le CMAJ a publié les Recommandations du GÉCSSP sur le dépistage de l’anévrisme de l’aorte abdominale (AAA) en soins primaires. Pour plus d’informations sur la ligne directrice pour l’AAA, l’examen systémique et les outils d’AC associés, visitez la page de la ligne directrice de l’AAA. D’autres nouvelles excitantes incluent notre nouveau module de formation en ligne sur la prévention et la gestion de l’obésité, qui est maintenant disponible parallèlement à notre module ÉMC sur le dépistage du cancer du col de l’utérus – voir ci-dessous pour plus d’information (les modules sont disponibles en anglais seulement). Le GÉCSSP a également lancé une nouvelle série d’articles, Prevention in Practice, au sein du journal Le médecin de famille canadien - voir ci-dessous pour plus d’informations et pour accéder aux trois premières parties de la série.

Je suis également heureux d’annoncer que le GÉCSSP participera prochainement à trois conférences : le congrès annuel de médecine en octobre 2017, ainsi que le Forum en médecine familiale et la journée Practicing wisely en novembre 2017. Nous sommes impatients de rencontrer et de discuter avec les médecins qui seront présents lors de ces événements.

Ceci marque mon dernier bulletin d’information en tant que président du GÉCSSP; mon mandat se termine à la fin septembre 2017. Ce fût un formidable privilège de présider les huit dernières années et je suis très fier de ce que nous avons accompli ensemble. Le GÉCSSP est entre bonnes mains avec le prochain président Brett Thombs et la vice-présidente Gabriela Lewin, et je suis certain que le GÉCSSP continuera de prospérer sous leur leadership.

Comme toujours, nous apprécions votre intérêt envers le GÉCSSP et nous vous encourageons à rester à jour sur nos travaux en visitant notre site  Web  : www.groupeetudecanadien.ca.

 

Cordialement,

Marcello Tonelli, MD SM MSc

Président, GÉCSSP

 

Publication de la ligne directrice du GÉCSSP sur l’anévrisme de l’aorte abdominale (AAA)

Plus tôt ce mois-ci, le CMAJ a publié la quinzième ligne directrice du GÉCSSP. Cette dernière ligne directrice traite du dépistage de l’anévrisme de l’aorte abdominale (AAA) en soins primaires. Un AAA résulte d’un affaiblissement dans une section de la paroi aortique de l’abdomen qui se gonfle en raison de la pression du flux sanguin, formant un anévrisme. L’anévrisme peut grossir et éventuellement se rompre, provoquant alors la mort par hémorragie. On estime que chaque année, 20 000 Canadiens sont diagnostiqués avec un AAA. De plus, entre 2009 et 2013, environ 1244 personnes sont décédées à chaque année d’un AAA. Puisqu’un AAA est généralement asymptomatique avant la rupture, le dépistage représente une opportunité d’identifier, de surveiller et de traiter pour prévenir la rupture. Les facteurs de risque pour l’AAA incluent le sexe masculin, l’âge plus avancé, les antécédents familiaux d’AAA et le tabagisme.

Le GÉCSSP recommande un dépistage ponctuel avec échographie pour l’AAA chez les hommes âgés de 65 à 80 ans. Cette recommandation faible est basée sur des données probantes de qualité moyenne. Le GÉCSSP a déterminé sa recommandation en fonction des données probantes montrant que le dépistage des hommes âgés de 65 à 80 ans a un impact suffisamment positif sur la réduction de la mortalité, de la rupture et des chirurgies d’urgence.

Nous recommandons de ne pas dépister les hommes âgés de plus de 80 ans pour l’AAA. Cette recommandation faible est basée sur des données probantes de faible qualité. Bien que la prévalence de l’AAA augmente avec l’âge, selon l’avis du GÉCSSP, le bénéfice de dépister les hommes âgés de plus de 80 ans est moindre puisqu’ils sont plus susceptibles de souffrir de conditions médicales qui augmentent leur risque d’événements indésirables suite à des procédures électives pour réparer un AAA.

Finalement, le GÉCSSP recommande de ne pas dépister les femmes pour l’AAA. Cette recommandation forte est basée sur des données probantes de très faible qualité. Même à l’époque où l‘AAA était plus fréquent, les femmes ont connu des taux plus bas d’AAA, et si un AAA avait lieu, il avait tendance à se produire plus tard dans la vie des femmes que chez les hommes, de sorte que tout avantage potentiel est très faible.

Ressources

Pour accompagner les lignes directrices sur l’AAA, le GÉCSSP a développé un algorithme clinique et un outil de dépistage auprès de 1000 personnes. L’algorithme clinique présente un résumé des recommandations de la ligne directrice ainsi que des réponses à certaines questions que les cliniciens pourraient avoir à propos du dépistage de l’AAA. Des copies de l’algorithme clinique et de l’outil de dépistage auprès de 1000 personnes sont disponibles et peuvent être téléchargés gratuitement sur la page Web de la ligne directrice du GÉCSSP sur l’AAA. Comme toujours, le GÉCSSP encourage les membres du public de discuter du dépistage de l’AAA avec leur professionnel en soins primaires, qui est conscient de leurs antécédents médicaux.

 

Nouveau: le module d’apprentissage en ligne pour la prévention et la gestion de l’obésité

Le module d’apprentissage en ligne pour la prévention et la gestion de l’obésité, développé par le Centre for Effective Practice (CEP), s’ajoute aux lignes directrices de 2015 du GÉCSSP sur la prévention et la gestion de l’obésité chez les adultes et chez les enfants et les jeunes. Ce module a pour but d’aider les professionnels en soins primaires à mieux comprendre l’impact de l’obésité chez les patients; expliquer les mesures pour évaluer et surveiller l’obésité chez les adultes, les enfants et les jeunes; et fournir un aperçu des interventions comportementales et pharmacothérapeutiques disponibles pour le patient. Ce programme d’auto-apprentissage a été certifié par le Collège des médecins de famille du Canada pour un maximum de 1 crédits Mainpro+. Le module est disponible en anglais seulement.

 

Nouveau : le module d’apprentissage en ligne sur le dépistage du cancer du col de l’utérus

Le GÉCSSP est fier d’offrir le module d’apprentissage accrédité ÉMC « Screening for Cervical Cancer with the 2013 Canadian Task Force on Preventive Health Care (CTFPHC) Guidelines » (en anglais seulement).

Ce module d’apprentissage en ligne représente une opportunité d’apprentissage unique pour les professionnels en soins primaires afin de mieux comprendre les lignes directrices nationales de 2013 sur le dépistage du cancer du col de l’utérus (les lignes directrices précédentes ont été publiées en 1994) ainsi que certaines nuances sur la façon dont elles devraient être appliquées dans la pratique clinique. Ce programme d’auto- apprentissage a été certifié par le Collège des médecins de famille du Canada pour un maximum de 1 crédits Mainpro+.

 

Nouveau: série d’articles « Prevention in Practice » dans le médecin de famille canadien

Le GÉCSSP est heureux de lancer une nouvelle série d’articles, Prevention in Practice, dans le Médecin de famille canadien. Cette série vise à offrir aux professionnels en soins primaires des conseils concrets sur la façon de mettre en œuvre les données probantes en santé préventive dans leur travail, et à participer à une prise de décision partagée et éclairée.

La série d’articles abordera des sujets tels que la communication de l’équilibre entre les avantages et les inconvénients, la prise de décision partagée, les mesures de résultat, la taille de l’effet, l’évaluation des lignes directrices, l’obtention des valeurs et des préférences des patients, et des outils d’AC.

Pour lire les trois premières parties de la série :

 

Conférences

Assister à des conférences clés est un élément important de la stratégie du GÉCSSP pour s’assurer que les professionnels en soins primaires ont un accès direct à nos lignes directrices de pratique clinique, nos outils d’AC et nos autres ressources.

Nous sommes impatients de rencontrer et de discuter avec les cliniciens au Congrès annuel de médecine, du Forum en médecine familiale et au Practising Wisely Day, en octobre et novembre 2017.

 

Congrès annuel de médecine

Montréal, Québec

25 – 27 octobre 2017

Le GÉCSSP présentera au Congrès annuel de médecine du 25 octobre au 27 octobre 2017. La conférence sera organisée par les Médecins francophones du Canada à Montréal, au Québec. Pour plus d’informations sur cette conférence, veuillez visiter: www.medecinsfrancophones.ca.

 

Forum en médecine familiale

Montréal, Québec

8 – 11 novembre 2017

Le GÉCSSP présentera au Forum de médecine familiale du 8 novembre au 11 novembre 2017. La conférence sera organisée par le Collège des médecins de famille du Canada à Montréal, au Québec. Pour plus d’informations sur cette conférence, veuillez visitez: fmf.cfpc.ca.

 

Practising Wisely Day

Toronto, Ontario

22 novembre 2017

Le GÉCSSP présentera lors du Practising Wisely Day le 22 novembre 2017. Le Practising Wisely Day sera organisé par le Collège des médecins de famille de l’Ontario à Toronto, en Ontario. Pour plus d’informations sur cet événement pré-conférence, veuillez visiter: http://events.r20.constantcontact.com/register/ event?llr=xmbso8pab&oeidk=a07edvlulhd343be507.

 

Annonces

Mise à jour sur le Clinical Prevention Leaders Network

Le réseau Clinical Prevention Leaders Network est un projet pilote de 2 ans et une étude visant à développer et à évaluer un réseau de leaders en prévention clinique, avec une expertise dans le développement et la mise en œuvre des lignes directrices du GÉCSSP partout au Canada. L’objectif de ce réseau sera de promouvoir l’adoption de lignes directrices fondées sur les données probantes et d’éliminer les obstacles à la mise en œuvre des lignes directrices au niveau local grâce à des activités d’éducation et d’autres activités d’AC.

Pour plus d’information sur ce projet, veuillez contacter Ajay Ram (Coordonnatrice de recherche) (RamA@smh.ca) , avec comme sujet « CPL Network ».

 

Mise à jour GRADE

Le GÉCSSP élabore ses lignes directrices en utilisant la méthode Grading of Recommendations, Assessment, Development and Evaluation (GRADE). Il s’agit d’une méthode reconnue internationalement pour évaluer les données probantes d’examens systématiques dans le but d’élaborer des lignes directrices sur la pratique clinique.

Dans le cadre de ses activités d’AC, le GÉCSSP mène un projet de recherche pour identifier les meilleurs moyens d’organiser et de présenter les lignes directrices et le contenu aux professionnels en soins primaires canadiens. La collecte et l’analyse des données sont maintenant terminées. Les résultats détermineront la façon dont le GÉCSSP présente ses recommandations et ses lignes directrices et ses outils d’AC.

Pour plus d’informations sur la façon dont le GÉCSSP applique la méthode GRADE dans son travail de développement des lignes directrices, veuillez visiter: www.canadiantaskforce.ca/ methodologie/grade/?lang=fr.

 

Opportunités d’implication

Implication des patients dans le développement des lignes directrices

Le GÉCSSP implique les patients dans son processus de développement des lignes directrices. Plus précisément, le GÉCSSP recrute des patients pour qu’ils apportent leur contribu- tion à trois étapes du processus de développement des lignes directrices :

(1)Lorsque les résultats sont sélectionnés pour inclusion dans le protocole d’examen systématique; (2) Lorsque les recomman- dations finales et les outils d’AC sont développés; et (3) Lorsque l’utilité des outils d’AC pour les patients est testée. Le GÉCSSP utilise les commentaires fournis par les patients pour guider la recherche de preuves sur les inconvénients et les avantages des interventions préventives en matière de soins de santé et pour développer des outils d’AC pour accompagner les lignes directrices.

 

Test d’utilisabilité des outils pour praticiens

Le GÉCSSP produit des outils pour praticiens pour appuyer chacune de ses lignes directrices. Pour s’assurer que le contenu, la mise en page, la navigation et l’esthétique de ces outils sont appropriés et utiles à la pratique, nous effectuons des tests d’utilisabilité avec les praticiens. Si vous êtes intéressé à réviser et à fournir des commentaires sur une de nos lignes directrices à venir, veuillez écrire un courriel à Rossella Scoleri, assistante de recherche, à l’adresse scolerir@smh.ca pour plus d’information. Notez que nous offrons une compensation de 100$ pour une entrevue téléphonique d’une heure.

 

Lignes directrices en cours d’élaboration

Les lignes directrices à venir élaborées par le GECSSP se concentreront sur les sujets suivants:

 

Suggestions de sujets

Y a-t-il un sujet en santé préventive pour lequel vous aimeriez que le GÉCSSP élabore un guide de pratique clinique? Fait- es-nous savoir ce qui vous passionne! Nous acceptons les suggestions de sujets sur une base continue et aimerions avoir vos commentaires. Pour soumettre une suggestion, veuillez envoyer un courriel à info@canadiantaskforce.ca avec pour objet « suggestion de sujet », ou veuillez compléter le formulaire en ligne.

 

Suggestions pour le prochain bulletin d’information

Y a-t-il un sujet un sujet que vous aimeriez que nous abordions dans le prochain numéro du bulletin d’information du GÉCSSP? Faites-nous savoir ce dont vous souhaitez que nous traitions! Nous acceptons les suggestions sur une base continue. Pour soumettre une suggestion, veuillez envoyer un courriel à Rossella Scoleri, assistante de recherche, à scolerir@smh.ca, avec pour objet « Suggestion pour le bulletin ».