BULLETIN DE DÉCEMBRE 2019 Numéro 23

  Retour

BULLETIN DE DÉCEMBRE 2019 Numéro 23

Nouvelle ligne directrice : le dépistage de la dysfonction thyroïdienne

Une nouvelle ligne directrice du Groupe d’étude ne recommande pas le dépistage systématique du dysfonctionnement thyroïdien chez les personnes adultes non enceintes. Cette recommandation est fondée sur les dernières données probantes qui démontrent qu’il n’y a aucun avantage à prescrire des tests de dysfonctionnement thyroïdien chez les adultes sans symptômes ni facteurs de risque. Pour en savoir plus.

Lignes directrices à venir

Sujets de directives
Quels sujets vous intéressent? Faites-nous part de vos idées de sujets de lignes directrices en matière de soins de santé préventifs.

Donnez nous votre avis!

Donnez-nous votre avis. Vos commentaires nous aident à mesurer l’impact et l’adoption des lignes directrices et des outils pour notre évaluation annuelle, ainsi qu’à trouver de nouvelles occasions de vous offrir ce dont vous avez besoin. Vous pouvez participer de deux façons :

  • Répondre à un sondage en ligne pour courir la chance de gagner un iPad ou
  • Répondre à un sondage en ligne et participer à un entretien téléphonique pour recevoir une compensation financière de 100 $.

Les sondages et les entretiens auront lieu en janvier 2020.

Si vous souhaitez participer en français, cliquez ici.

Pour de plus amples renseignements, veuillez envoyer un courriel à kyle.silveira@unityhealth.to en inscrivant « Évaluation annuelle de 2019 » dans l’objet du message.

Outils

Consultez la FAQ des cliniciens et un aperçu infographique de la récente ligne directrice sur la thyroïde.

Vous avez besoin de plus d’outils relatifs aux lignes directrices? Nous offrons une gamme d’outils pour soutenir les discussions entre les médecins et les patients sur

Conférences

Dans ses efforts visant à sensibiliser les professionnels en soins de santé primaires, le Groupe d’étude a tenu des kiosques et offert des présentations lors de plusieurs congrès, cet automne, ce qui lui a permis de rencontrer des professionnels de la santé de partout au pays.


Forum en médecine familiale (2019)

Un flot régulier de professionnels en soins de santé primaires, de résidents, d’étudiants en médecine, d’infirmières praticiennes et plus encore ont visité le kiosque du Groupe d’étude lors du FMF, à Vancouver. Notre personnel a distribué environ 6000 outils pour les cliniciens, y compris des outils sur le dépistage du cancer du sein chez les femmes de 40 à 74 ans qui ne sont pas à risque accru de cancer du sein. Venez nous voir l’an prochain!

Congrès annuel de médecine 2019

Le congrès annuel de Médecins francophones du Canada, qui s’est tenu à Montréal, a été une excellente occasion de créer des liens avec des centaines de médecins et de professionnels de la santé francophones, y compris de nombreux professionnels en médecine familiale. Le personnel du Groupe d’étude a eu des conversations intéressantes avec les participants et a distribué plus de 1500 outils en français. À l’année prochaine!


Une présentation récente effectuée par un membre du Groupe d’étude, le docteur Scott Klarenbach, et intitulée : « How Thick is the Evidence for Dense Breasts? — Breast Cancer Screening » (À quel point les données probantes sont-elles solides pour les seins denses? — Le dépistage du cancer du sein), a été bien accueillie par les participants au congrès Practical Evidence for Informed Practice, à Edmonton. Les délégués ont trouvé la présentation sur les données probantes avec une pincée d’humour instructive et divertissante.

Les commentaires reçus allaient de : « C’était super d’entendre parler de ce sujet puisque l’idée d’effectuer des tests supplémentaires chez les femmes ayant des seins denses est relativement nouvelle pour moi », à « Bonne présentation. J’étais assez bien informé à ce sujet, mais cela m’a rappelé à quel point le dépistage du cancer du sein a évolué en eaux troubles. Bon conférencier qui est vraiment un expert en la matière. »

Nouvelles

Drs. Ahmed Abou-Setta and Stéphane GroulxLe Groupe d’étude accueille le docteur Ahmed Abou-Setta, un nouveau membre en provenance de l’Université du Manitoba, qui met ses vastes connaissances et son expérience dans le domaine de la recherche, des méthodes et des revues systématiques axées sur les patients au service du Groupe d’étude. Il fait ses adieux au docteur Stéphane Groulx, un intervenant clé au Québec et chez les médecins francophones, qui quitte le Groupe d’étude après quatre années d’implication. Il a été un membre précieux de l’équipe et a contribué à rehausser les lignes directrices cliniques du Groupe d’étude dans la province. Lisez l’article complet.
Toutes nos félicitations au docteur David Moher, qui dirige le Centre d’étude et de synthèse des données scientifiques de l’Université d’Ottawa et de l’Hôpital d’Ottawa, pour sa récente intronisation au sein de l’Académie canadienne des sciences de la santé pour sa contribution à la recherche dans le domaine de la santé. Il s’agit d’une reconnaissance bien méritée pour l’un des experts canadiens sur les méthodes de recherche et membre de l’équipe scientifique du Groupe d’étude.
Dans un article publié récemment, l’American College of Physicians (ACP) évaluait toutes les principales lignes directrices en matière de dépistage du cancer colorectal en fonction de leur rigueur et leur utilisabilité. La ligne directrice du Groupe d’étude se classait en tête de liste dans les deux catégories.

 

« Où allez-vous pour trouver les lignes directrices les plus utiles et fiables? » Les médecins de famille ont déclaré que le Groupe d’étude était leur principale source de référence pour les lignes directrices cliniques, selon l’enquête Medical Readership Information Study du Collège des médecins de famille du Canada pour l’année 2019.

Lecture connexe



Vous voulez en savoir plus sur le dysfonctionnement thyroïdien? Pour aider les médecins qui en ont marre du dosage biologique de la TSH et de l’hypothyroïdie infraclinique, le dernier article de la série Tools for Practice, commandité par le Collège des médecins de famille de l’Alberta, est une ressource pratique. Il résume les données probantes et les lignes directrices les plus récentes sur le sujet.


Un article publié dans Le Médecin de famille canadien sur le dépistage en soins de santé primaires, et rédigé par des membres d’anciens membres du Groupe d’étude, examine les mesures de performance en matière de dépistage qui devraient prendre en compte la prise de décisions partagées, les valeurs et les préférences du patient ainsi que des facteurs liés aux pratiques individuelles.

PARTICIPEZ AU GROUPE D'ÉTUDE

Stagiaires et professionnels en début de carrière

Le programme d’internat du Groupe d’étude offre des possibilités de formation supervisée par un mentor aux stagiaires et aux professionnels en début de carrière dans le domaine de la santé au Canada.

Apprenez-en plus.

 

Patients et public

L’implication du public et des patients — Les patients et les membres du public peuvent contribuer à déterminer les bienfaits et les préjudices importants qui peuvent être associés aux soins de santé préventifs et donner leur avis sur les outils de communication liés aux lignes directrices.

Ça vous intéresse? Courriel KTteam@canadiantaskforce.ca. Une compensation financière est offerte.

Cliniciens

Le Réseau des leaders en prévention clinique fait la promotion de l’utilisation de lignes directrices pour la pratique clinique par l’entremise d’activités locales d’éducation et d’apprentissage entre pairs. La promotion des lignes directrices cliniques vous intéresse? Consultez la page web du Réseau des LPC.

Essai d’utilisabilité des outils — Les cliniciens peuvent fournir des commentaires sur le contenu, la mise en page, la navigation et la présentation des outils pour la prise de décision liée aux lignes directrices. Ça vous intéresse? Courriel KTteam@canadiantaskforce.ca.

 


Le Groupe d’étude canadien sur les soins de santé préventifs est composé d’experts qui formulent des recommandations fondées sur des données probantes pour les services cliniques de santé préventifs offerts par les professionnels en soins de santé primaires. Le Groupe d’étude est soutenu par la Division de la santé mondiale et des lignes directrices de l’Agence de santé publique du Canada, par les Centres d’analyse et de synthèse des données probantes de l’Université d’Ottawa et de l’Université de l’Alberta, et par l’équipe d’application des connaissances de l’Hôpital St. Michael du réseau Unity Health Toronto.